Recherche à Rennes SB

L’importance d’entreprendre et de diffuser des recherches est au cœur de la mission et de la vision de Rennes School of Business.
La recherche est considérée comme un moyen de développer les compétences du corps professoral, les connaissances spécifiques qui ont un impact sur les entreprises et les étudiants. La recherche contribue au développement ou à l’enrichissement des programmes éducatifs pour les étudiants et les cadres. La recherche est également un vecteur essentiel pour construire des partenariats, gérer et communiquer l’image et les compétences de Rennes School of Business.
Dr Raouf Boucekkine (Doyen associé pour la recherche)

La stratégie de recherche

La stratégie de recherche de Rennes SB vise principalement à repenser la gestion et la création d’entreprise en réponse à cette formidable vague de transitions majeures sans précédent que nous rencontrons depuis ces trois dernières décennies. Ces transitions, ainsi que la crise sanitaire actuelle, signifient que les idées reçues ont été fortement ébranlées et qu’il est nécessaire non seulement de repenser la gestion des entreprises et les politiques publiques, mais aussi de s’engager dans une réflexion hors du cadre (« Unframed » la devise de Rennes SB). La stratégie actuelle s’appuie sur ces bases, qui sont en résonnances avec les tendances de la recherche et les ambitions initiales de la Rennes SB.

Des bases élargies pour intégrer deux axes majeurs.

  • Le premier axe est inhérent à la dimension internationale des transitions en cours : ni la décarbonisation, ni la numérisation, pour donner des exemples concrets, n’ont de sens à l’intérieur d’un seul pays : les plateformes numériques sont accessibles de n’importe où dans le monde, les effets de réseau indirects associés fonctionnent sans distinction, et il existe littéralement un stock de CO2 unique et universel qui provoque le réchauffement climatique partout. Dans ce contexte, la coopération internationale semble être un objectif nécessaire, mais les échecs des conférences COP successives et la bataille acharnée autour de la technologie 5G montrent clairement que la concurrence demeure la règle. La géopolitique n’est pas en reste, et la souveraineté est aujourd’hui un mot clé à tous les niveaux et dans de nombreux domaines. L’élaboration de schémas de coopération durables intégrant des contraintes de souveraineté est une tâche ardue.
  • Le second axe est l’expansion de l’incertitude et le contrôle du risque. La crise actuelle du Covid, qui est elle-même en partie une crise écologique, a prouvé à quel point les chaînes d’approvisionnement sont de plus en plus vulnérables aux maladies émergentes. L’incertitude peut devenir radicale (ou knightienne pour utiliser le langage de la théorie de la décision) même dans des domaines où l’humanité a fait des progrès substantiels au cours des deux derniers siècles. La gestion du risque (y compris la gestion du risque de catastrophe) sera essentielle dans les prochaines décennies, et la Rennes SB a fait un pas en avant pour investir dans ce sujet de plus en plus brûlant. Liée au risque et à l’incertitude, la notion de sécurité (également à tous les niveaux) va reprendre de la vigueur. Elle est bien sûr étroitement liée à la géopolitique au niveau international, mais elle a également une contrepartie au niveau individuel lorsque, par exemple, la vie privée est menacée par la numérisation.

Recherche

La recherche est organisée autour

  • Du Research Lab, qui est le centre de soutien quotidien des chercheurs et organise les activités de recherche.
  • De 5 centres de recherche travaillant sur des questions d’actualité.

Agribusiness (AGR)
AI au service des entreprises (AI)
Chaîne logistique Verte et Digitale (G3D)
Repenser l’organisation de demain (RTO)
Marché financier et entreprises (FMCO)

L’Institut d’études avancées : Le Centre for Unframed Thinking (CUT) est une initiative de Rennes School of Business (Rennes SB) et de ses partenaires visant à encourager la recherche interdisciplinaire au plus haut niveau international afin de contribuer à l’effort de recherche mondial pour faire face aux nombreuses questions fondamentales soulevées par les transitions mondiales massives en cours.

Le département de la recherche est dirigé par Raouf Boucekkine (doyen associé pour la recherche) soutenu par :
– Karine Milhorgne – Chargée des affaires internes
– Tatiana Savinova – Responsable des relations avec les entreprises
– Christèle Wright – Chargée des affaires extérieures