Programmes -Un retour sur l’année dans le Programme Grande École

Un retour sur l’année dans le Programme Grande École

Cette année académique exceptionnelle 2020 / 2021 s’achève et nous pouvons désormais en faire le bilan et revenir sur les actions d’animation et d’accompagnement pédagogiques proposées aux nombreux étudiants du Programme Grande École.

Noémie Desprez, Directrice des Études du Programme Grande École et Élodie Saint-Yves, International Mobility Manager à Rennes School of Business nous parle du premier semestre de cette année exceptionnelle:

Un contexte particulier

Les vagues successives de l’épidémie et les contraintes liées sont autant de bouleversements qui ont poussé Rennes SB à réagir et remettre en question les modèles d’accompagnement historiquement fonctionnels mais devenus inadaptés.
Sur le fond, Rennes SB s’est mobilisée sans relâche pour proposer des solutions inédites, dans l’intérêt des étudiants avant tout.

Échanges à l’étranger

Il est à noter que contrairement à d’autres établissements, Rennes SB n’a pas souhaité annuler les échanges à l’étranger qui concernaient près de 850 étudiants du PGE2 (Niveau Master1).  Portée par son ADN international, Rennes SB a proposé de nombreuses solutions créatives permettant à tous les profils d’étudiants (inquiets, confiants, décidés, préparés) de sélectionner la meilleure option parmi celles-ci :

  • Maintien de l’échange (si possible en présentiel ou en distanciel)
  • Report de l’échange à N+1, nécessitant pour ces étudiants de faire une année de césure inversée (anticipée sur une année civile et non académique)
  • Annulation de l’échange, à la discrétion de l’étudiant
  • Nous avons également encouragé nos étudiants à suivre des cours en ligne d’un pays tiers ; d’aucuns ont donc pu suivre des cours de Rennes SB d’Italie par exemple, et su bénéficier malgré tout d’une expérience internationale, contournant ainsi de manière créative les contraintes initialement posées.

Accompagnement personnalisé

En parallèle, l’École a déployé avec succès un dispositif d’accompagnement à la recherche de stage sur cette période de césure anticipée, pour les étudiants le souhaitant, grâce à une douzaine de coachs dédiés.

Aussi, dès l’annonce des fermetures de frontières, les étudiants en dernière année de PGE (Master2) dont l’année était initialement rythmée par un semestre à l’étranger au 2e semestre, se sont vu proposer des parcours alternatifs double diplômants, par anticipation d’une éventuelle annulation tardive de leur échange. Cette option a permis à près de 70 étudiants, en année de spécialisation, de pouvoir bénéficier soit d’un double-diplôme, soit d’une année hybride (1 semestre à Rennes SB et 1 semestre à l’étranger), en fonction de la situation propre à leur pays d’accueil.

Sur la forme, l’École a opté pour des modes de communication alternatifs à ceux réservés au présentiel. Toute la communauté (étudiants, professeurs et membres du staff) a ainsi adhéré à l’utilisation de l’outil Microsoft Teams et a rapidement gagné en agilité, après une courte phase d’apprentissage de ses fonctionnalités (Webinaires, Tchats, Meetings, créations et utilisation de canaux). En parallèle, les retours d’expériences des étudiants et autres parties prenantes ont été recueillis dans un objectif d’efficacité de communication et d’optimisation des usages.

Tout au long de cette période, des propositions d’accompagnements exceptionnels ont été présentées via des webinaires et complétées par des sessions de Questions Réponses par parcours (meetings permettant des échanges directs entre étudiants et membres du staff) ouvertes à tous, sur plusieurs jours, afin d’éclairer les étudiants dans leurs choix et dissiper tout doute.

Les étudiants en année de césure, en stage, ont été particulièrement réceptifs à ces nouveaux modes et canaux de communication à distance, leur permettant de bénéficier de présentations de spécialisations détaillées et de moments d’échanges dédiés à leurs préoccupation et choix d’orientation futurs.

Un rythme plus adapté

Cette année marque également le lancement d’une offre de Pop-Up modules permettant à tous nos étudiants d’aiguiser leur curiosité sur des sujets et thématiques au cœur de leurs préoccupations (inclusion, développement durable, storytelling, lobbying) et animés par des professionnels passionnés. Les formats proposés en digital, sur plusieurs demi-journées ont été pensés pour permettre aux étudiants déjà très sollicités sur leur écran de pouvoir prendre part à ces activités à un rythme plus adapté.
Avec le recul de ces derniers mois, nous constatons que la dynamique de la communauté de Rennes SB à se mobiliser et à faire face aux défis rencontrés ne s’est jamais essoufflée. Cela nous conforte dans notre capacité à proposer toujours plus de solutions créatives et audacieuses, ainsi qu’à ajuster nos modes de fonctionnements en gardant au plus près de nos préoccupations celles de nos étudiants, quel que soit le contexte.

Écoutons nos étudiants !
Comment s’est déroulé le premier semestre pour vous ?

Selon Hamza Senhaji, étudiant en PGE 1 :

 « Mon premier semestre à Rennes School of Business fut marqué par pleins d’événements riches et variés ayant fortement contribué à réussir mon intégration en 1re année du PGE. Même si certains se sont tenus virtuellement, leur impact reste fort. En effet, les Corporate Days m’ont permis d’être en contact avec les professionnels de la finance, mon domaine de prédilection, mais également avec les membres Alumni de l’école qui ont présenté leurs métiers et trajectoires de carrières. Pour renforcer l’esprit d’équipe et la capacité de travail en groupe, le Design Sprint organisé en début d’année était formateur et révélateur de certaines compétences requises dans le monde des affaires. J’ai également eu la chance, en tant que délégué de la Track Géopolitique et Affaires Internationales, d’assister aux conférences dédiées au Leadership et à la capacité d’encadrement. Pour ce qui est du volet associatif, ma réelle fierté est d’avoir intégré l’association Bretagne Conseil au sein de laquelle j’occupe le poste de chef de projet. Plusieurs formations dispensées, auxquelles s’ajoute l’accompagnement de proximité, participent à mon développement et épanouissement au milieu d’une équipe dynamique et engagée. »

Le point du vue d’Alba Raad-Sinfreu, en PGE 2 :


« Mon premier semestre de PGE2 aura été… 
 
🎓Passionnant, grâce à l’excellence du corps professoral de Rennes School of Business, à la passion et au dévouement de nos professeurs. 
❤️Émouvant, après de longs mois de crise sanitaire sans avoir accès au campus ni à la richesse multiculturelle que ce dernier dégage. 
✨Magique, lorsque j’ouvre les yeux et je réalise que mon avenir se dessine et que Rennes School of Business m’aura ouvert des portes inimaginables. »

Et pour Laetitia Robert,
étudiante en PGE 3 :

« L’année 2020, avec ses hauts et ses bas, semblait mal partie. Pour beaucoup, 2020 est l’année manquée, pour moi, c’est l’année de mon PGE3. Passionnée par l’art et le design, j’ai choisi, à la suite d’une année de césure, d’intégrer le Master MPCCD en partenariat avec les Beaux-Arts de Rennes. Ce premier semestre, paradoxalement, a été marqué par des rencontres. J’ai côtoyé des étudiants avec une grande diversité de parcours, mais qui partagent mes centres d’intérêts et mes valeurs. Malgré la distance, j’ai vu naître un véritable esprit de promotion. À travers différentes techniques d’enseignement, j’ai appris de professeurs qualifiés et passionnés. J’ai fait la connaissance d’Alumni bienveillants, accomplis et avec cette envie de partage. Finalement, j’ai rencontré la personne que je souhaite devenir. »